Cover of Les Marana

Les Marana

Auhtor: Honore De Balzac

Language: french
Published: 1834

Genres:

fiction,  short stories
Downloads: 428
eBook size: 106Kb

Review by Chandler, May 2009


Rating: (****)
Copyright: Public Domain in the U.S.
Please check the copyright status in your country.

Excerpts from the Book 'Les Marana':

... blessure qui lui e^ut d'eform'e le nez, coup'e le front, ou coutur'e les joues, aurait d'etruit l'une des plus belles figures italiennes de laquelle ...
... des malheurs. Or, Montefiore et Diard 'etaient deux philosophes qui se consolaient de la vie par l'entente du vice, comme deux artistes endorment les ...
... ravi ne parut faire aucune attention. Seulement, pour 'eviter toute affectation, il regarda la jeune fille, se retourna vers l'h^ote, et lui dit ...
... alchimie o`u le vice attisait le feu du creuset dans lequel se fondaient les plus belles fortunes, se fluidifiaient et disparaissaient les 'ecus des ...
... il ne voulut plus faire de Juana de Mancini la marquise de Montefiore. Il reconnut le sang des Marana dans l'oeillade que la jeune fille avait 'echang'ee ...
... et les malheurs d'une faute. Elle perd souvent un amour, le plus d'elicieux en apparence, le premier, si elle r'esiste elle perd un mariage si ...
... pas laiss'e voir les draps entr'ouverts et l'oreiller confident de mille confus d'esirs. Montefiore demeura longtemps debout, ivre d'un bonheur inconnu, ...
... embraser. Le onzi`eme jour, en d^inant, il jugea n'ecessaire de confier, sous le sceau du secret, au vieux Perez, que la cause de sa disgr^ace dans sa ...
... Je veux ^etre dans dix jours `a Tarragone... Et sans se soucier d'une cour, ni d'une couronne, elle 'etait arriv'ee `a Tarragone, munie ...
... Dieu, par ma m`ere, par tout ce qu'il y a de plus sacr'e au monde je suis garcon, j''epouse, ma parole d'honneur! Et il mordait le bras de la courtisane. - ...
... dit-elle en regardant son futur gendre. Ce r'ecit purement introductif n'est point le sujet principal de cette Etude, pour l'intelligence de laquelle ...
... voeux secrets. Juana se taisait, mais il la comprenait il n'en 'etait pas aim'e comme un amant r^eve de l'^etre il le savait, et voulait se faire ...
... de tous les pouvoirs minist'eriels Diard, repouss'e partout, ne put rien ^etre, et alors le monde le jugea comme il 'etait jug'e par le gouvernement ...
... jou'ees au fond des ^ames, sous ces froides d'eductions d'une existence en apparence simple et vulgaire. Entre tous ces petits drames, qui durent si ...
... distractions du jeu. Par malheur, il y gagna beaucoup d'argent, et il se remit `a jouer. Puis, entra^in'e par une pente insensible, il retomba dans ...
... tout ce dont on leur a fait cr'edit. Du moins, Diard eut le talent de ne pas acheter ses remords au rabais, et se fit un de ces hommes privil'egi'es. Ayant ...
... de trois c^ot'es, Diard en paya le loyer, et ne laissa `a Juana que l'argent strictement n'ecessaire pour sa d'epense pendant trois mois `a peine ...
... `a l'exception de l'un d'eux, qui, par une pr'ecaution toute naturelle, se mit `a observer Diard. - C'est lui! c'est lui! cri`erent les gens entr'es dans ...
... sauver. - Ah! tu seras mon bon ange. Juana revint, tendit `a Diard un de ses pistolets, et d'etourna la t^ete. Diard ne prit pas le pistolet. Juana ...
... he influenced), Balzac is generally regarded as a founding father of realism in European literature. Balzac's novels, most of which are farcical comedies, ...