Cover of A Se Tordre

A Se Tordre

Auhtor: Alphonse Allais

Language: french
Published: 1891

Genres:

fiction and literature
Downloads: 98
eBook size: 117Kb

Review by Michael Gallagher, May 2009


Rating: (****)
Copyright: Public Domain in the U.S.
Please check the copyright status in your country.

Excerpts from the Book 'A Se Tordre':

... se tordre. se tordre, by Alphonse Allais. Title: se tordre. Author: Alphonse Allais. Language: French. Produced by Ebooks libres et gratuits ...
... que la baronne remplit son verre d’un infiniment vieux cognac, il saisit les soucoupes de ses voisins et les dispose en pile devant lui. Et ...
... la cour le premier. Ce mange ne pouvait durer bien longtemps, et un beau jour George et Bertha se trouvrent dans les bras l’un de l’autre. Honteux ...
... devait tre jeune, car le timbre de sa voix tait d’une fracheur dlicieuse, avec quelque chose, dans les notes graves, d’trange ...
... camarade Boisflambard. Un Boisflambard un peu engraiss, mais lgant tout de mme et superbe comme en ses meilleurs temps du Quartier latin. - ...
... ce qu’on pourrait bien faire contre cet inconvnient. Je conseillai un bain sulfureux. Justement, il y avait dans le quartier un vtrinaire ...
... jours de l, Vincent tomba perdument amoureux d’une jeune fille de Fontenay-aux-Roses. Bien que la dot ft drisoire, il n’hsita pas ...
... la vrit, rpondit Merrycalf, je trouve cela parfait. La mitrailleuse est d’une exactitude. …. - Cette mitrailleuse n’a aucun mrite ...
... DRAME BIEN PARISIEN. CHAPITRE PREMIER. O l’on fait connaissance avec un monsieur et une dame qui auraient pu tre heureux, sans leurs ternels ...
... de faux accords. ce point que pour rien au monde il ne buvait de vin rouge en mangeant des oeufs sur le plat, parce que a lui aurait fait un sale ...
... Van Deyck-Lister. - Eh bien. il a du toupet, ton ami. Aprs un silence:. - Cinquante louis, combien que a fait. - a fait mille francs. - ...
... Voulez-vous vous dpcher de f… le camp de chez moi. - Pas avant de vous payer vos trois termes. - Je vous en fais cadeau, mais, de grce, ...
... la porte du chirurgien. Ce fut M. Surgeon lui-mme qui vint ouvrir. - Vous dsirez, monsieur. Trac. honte. crainte de s’tre tromp. On ne ...
... natte en faisant dign, dign, dign, comme si sa natte tait la corde d’une cloche de bateau vapeur. a embtait joliment la petite lampiste. Mais, ...
... menaces les plus terribles, la lecture du code militaire, rien n’y fit. - Quand vous me fusilleriez, rpondait-il avec la plus grande mansutude, ...
... baisser, baisser, baisser, les laissant nu, graduellement. - Ah. - Oui… Une nuit, c’tait comme aujourd’hui la plus forte mare ...
... tient une ardoise sur ses genoux et un crayon la main. - Tu vas me mettre a au pluriel. - Oui, papa. - Fais bien attention. - ...
... en pratique ses thories sur la mprisabilit du travail. Sa devise favorite tait: On n’est pas des boeufs. Son programme: Rien faire et laisser ...
... la vie de famille. - Ah. que ce doit tre bon. rpondit Ribeyrou. - Meilleur que la vie que nous menons. - Et moins reintant. - Tiens. veux-tu, ...
... aux amoureux et mme aux autres. Je me souviendrai longtemps que ce fut ce jour-l que je connus les deux premiers journalistes de ma vie. Il s’agit ...