Cover of A Quoi Tient Lamour

A Quoi Tient Lamour

Auhtor: Emile Blmont

Language: french
Published: 1903

Genres:

fiction and literature,  short story collection,  romance
Downloads: 456
eBook size: 425Kb

Review by Dr. Bojan Tunguz, February 2006


Rating: (****)
Copyright: Public Domain in the U.S.
Please check the copyright status in your country.

Excerpts from the Book 'A Quoi Tient Lamour':

... avise. Pas une bonne opration ne s'offrait dans le pays, qu'il ne la ft ou ne tentt de la faire. Pour presque rien, il acheta une brasserie toute ...
... le regarda s'loigner son tour. Quand elle l'eut vu, de loin, rentrer chez lui, elle ralluma son bougeoir et redescendit l'escalier. VII. Ah. ...
... lui coupa le nez, les oreilles, les poigs. Puis on lui creva les yeux, et on le jeta, mort ou moribond, dans les ruines de sa pauvre bicoque, au milieu ...
... pas non plus la mienne. Je vous pardonne ce que j'ai souffert, ce que je souffre encore cause de vous. Jamais vous ne serez aussi heureuse que ...
... ne pas me garder rancune. Je restai dner. Ma cousine fut avec moi d'une amabilit singulire. Elle parla joyeusement du bal o elle devait aller le soir ...
... qu'un but: se faire aimer. Pour s'introduire dans la maison, il dploya une diplomatie digne du premier ministre de son roi. Il fit espionner, espionna ...
... dans ce milieu gaillard. Il prit des poses plastiques, se balana le torse, frappa sur sa cuisse du revers de sa main droite, et mit sa main ...
... sur le front, simplement, avec une srnit grave. Puis:. Au fait, dites-moi o vous demeurez je vous enverrai une fleur ou un livre, un jour ...
... la femme du riche industriel, avait entendu leur courte conversation, le soir, dans le salon des Cloziers. Cette bonne me rpta, qui voulut l'entendre, ...
... ne crois pas, madame, devoir ajouter le moindre commentaire ce simple expos des faits. Il est vident que M. de Villebat avait perdu l'esprit. Le clerg ...
... l'air froid de la fort dpouille, sur la cime des arbres maigres, les corbeaux noirs saluent de leurs croassements l'Hiver, le rude vieillard la chevelure ...
... quarante-cinq ans, la figure troite et longue, une figure qui semblait avoir t malicieusement tire, comme un bton de pte de guimauve, par un btonnier ...
... prsent. Ils sont plus las, plus lourds, mais plus terribles. Hardi, Triceps. Bravo, Bibi. Hip. hop. Triceps est sur le sable. Tumulte effroyable, ...
... pauvre homme, humblement vtu, suivre tout seul, pied, un tout petit, tout petit cercueil, que portaient, en se dandinant sous le poids, deux croque-morts ...
... reprit l'excellent homme, je fais des pensums. Je copie. Sans cela, la solitude m'aurait tu. Oh. je n'ai pas os retourner seul en Normandie. A Paris, ...
... rdiges par un crivain public. Pcuchet a dmnag, sans laisser son adresse. Est-il all rejoindre Bouvard dans l'ternit. III. ESQUISSES AMRICAINES. D'APRS ...
... une infme persistance, en rpandant la mdisance, le mensonge, la calomnie et les grossirets les plus ignobles. Triplemont a besoin d'un pavage Nicholson. ...
... et je pris le lit l'hpital. La Petite Femme vive du Juge. Je sigeais ici, dit le Juge, ce vieux pupitre, tenant Cour ouverte. Nous tions en train ...
... dans les grands journaux. Des coliers ambitieux, des savetiers sans ouvrage ou des apothicaires dclasss, qui s'entendent juste autant au thtre que ...
... travail mon me pourra connatre alors les saintes dlices qu'prouve un vrai chrtien quand il a fait avec courage une action bonne et dsintresse. Dans ...