Cover of Quatrevingt Treize

Quatrevingt Treize

Auhtor: Victor Hugo

Language: french
Published: 1873

Genres:

fiction,  historical
Downloads: 201
eBook size: 596Kb

Review by C. F. Hill, November 2009


Rating: (****)
Copyright: Public Domain in the U.S.
Please check the copyright status in your country.

Summary of the Book 'Quatrevingt Treize':

Initialement prvu pour une trilogie qui aurait compris outre Lhomme qui rit roman consacr laristocratie un volume sur la monarchie Quatrevingt-Treize crit Guernesey de dcembre 1872 juin 1873 aprs lchec de Hugo aux lections de janvier 1872 achve la rflexion de lcrivain sur la Rvolution la lumire de la Commune et tente de rpondre ces questions: quelles conditions une rvolution peut-elle crer un nouvel ordre des choses? 1793 tait-il est-il toujours ncessaire? Le roman valut son auteur la haine des conservateurs.En mai 1793 le marquis de Lantenac me de linsurrection vendenne arrive en Bretagne sur la Claymore une corvette anglaise. bord il na pas hsit dcorer puis faire excuter un matelot qui navait pas arrim assez solidement un canon. La consigne du marquis est claire: il faut tout mettre feu et sang. Dhorribles combats sensuivent. Lantenac massacre des Bleus et capture trois enfants...

Excerpts from the Book 'Quatrevingt Treize':


... tourna vers la femme. - Et ton mari, madame? que fait-il? Qu'est-ce qu'il est devenu? - Il est devenu rien, puisqu'on l'a tu'e. - O`u c`a? - Dans la ...
... avait vaincu, mais on pouvait dire que le canon avait vaincu aussi. Le naufrage imm'ediat 'etait 'evit'e, mais la corvette n''etait point sauv'ee. ...
... partout, tu joindras la grande arm'ee, l'arm'ee catholique et royale, o`u elle sera. Tu verras MM.d'Elb'ee, de Lescure, de La Rochejaquelein, ceux ...
... J'ai bien regard'e, j'avais lu l'affiche. J'ai dit: tiens! Et quand vous ^etes descendu, il y avait de la lune, je vous ai reconnu. - Pourtant, moi, ...
... dune tr`es haute, effac'ee aujourd'hui. Cette dune, qu'un coup d''equinoxe a nivel'ee, avait cette raret'e d'^etre ancienne et de porter `a son sommet ...
... esprit peut avoir un enfant. Cet 'el`eve, cet enfant, cet orphelin, 'etait le seul ^etre qu'il aim^at sur la terre. Mais, m^eme dans une telle affection, ...
... et Chabot. Toutes les fois que Marat entrait, il y avait une rumeur mais loin de lui. Autour de lui on se taisait. Marat n'y prenait pas garde. ...
... alors remplaca le pilier de bois par des colonnes de marbre, qui ont moins dur'e. L'id'eal des architectes est parfois singulier l'architecte de ...
... plus loin, page 434, il se prive d'entrer `a Montfort: <> Ils d'etrouss`erent Cholet ...
... jamais. Mademoiselle Fleury, du Th'e^atre-Francais, passa de La Rouarie `a Marat, mais par amour. Les capitaines 'etaient souvent aussi ignorants que ...
... les chercher. Il n'essaya pas de la retenir. Quatrevingt-treize LES DEUX P^OLES DU VRAI Au bout de quelques semaines pleines de tous les ...
... les bois les d'esastres de la grosse arm'ee, dite catholique et royale, commencaient un d'ecret envoyait en Vend'ee l'arm'ee de Mayence huit mille ...
... heures pour vous rendre `a discr'etion. Il y eut un silence, et la m^eme voix continua: - Demain, `a pareille heure, si vous n'^etes pas rendus, ...
... r'ebarbatifs, les glossateurs. Le premier en date 'etait Gavantus Ren'e-Jean l'arracha et mit dans la main de Georgette Gavantus. Tous ...
... s^ur de ca? - Dame, on le dit. - Elle va passer? - On dit qu'elle est dans le pays. - Il ne faut pas qu'elle en sorte. - Il faut la br^uler. - Nous ...
... cela permettait aux assi'eg'es de tirer par-dessus, mais cela permettait aux assi'egeants de l'escalader. - L'assaut `a la retirade! cria Gauvain. Y ...
... tas charmant, bras et jambes m^el'es, paupi`eres ferm'ees, blondes t^etes souriantes. La m`ere reconnut ses enfants. Elle jeta un cri effrayant. Ce cri ...
... d'obscurit'es subites, disproportionnait les objets et donnait aux sentinelles du camp des aspects de larves. Gauvain, `a travers sa m'editation, consid'erait ...
... porter aide et secours>> au rebelle susnomm'e <>, et sign'ees: le commandant en chef de la colonne exp'editionnaire, GAUVAIN. Ces ...
... pour cela? Avez-vous mont'e en grade? Seriez-vous le bourreau? Si c'est une simple visite d'amiti'e, j'en suis touch'e. Monsieur le vicomte, vous ne savez ...