Cover of Ftes Et Coutumes Populaires

Ftes Et Coutumes Populaires

Auhtor: Charles Le Goffic

Language: french
Published: 1911

Genres:

history
Downloads: 192
eBook size: 374Kb

Review by Joanna Daneman, November 2009


Rating: (****)
Copyright: Public Domain in the U.S.
Please check the copyright status in your country.

Excerpts from the Book 'Ftes Et Coutumes Populaires':

... GRAVURES. Librairie Armand Colin. Rue de Mzires, 5, PARIS. 1911. MA PETITE HERVINE. Introduction. Les ftes et les coutumes populaires. L'admirable ...
... la partie religieuse de leurs solennits: ce qui avait t l'lment essentiel de la fte n'en tait plus que l'accessoire. On finit, dans certains corps ...
... est le prtexte d'une scne piquante. Pendant l'aprs-midi du premier de l'An, sur une place publique, se tient une sorte de foire ou de bourse aux cartes ...
... une petite table de laque sur laquelle est pose une bote de fves rties. Il y puise par poignes, pour en jeter un peu et l dans chaque pice, en rptant: ...
... la Seine-Infrieure et les Ardennes: c'est la chanson des Evangueus. Donnez, donnez la part Dieu: Nous vous dirons les Evangueus, Les Evangueus ...
... ses recherches, quand il entendit derrire lui des Ah. Ah. et des rires. Il se retourne, stupfait, et reconnat sa femme qui, tranquillement assise sur ...
... tablit Paris la premire fabrique de faux visages qu'on y ait cre.. De nos jours, le carnaval, rduit des distributions de confetti et de serpentins, ...
... mme en ivoire comme celui qu'un riche ngociant de Chicago offrit rcemment sa femme. Il mesurait prs d'un mtre de circonfrence et contenait un second ...
... le triomphe du printemps. Avril et mars gardent je ne sais quoi d'quivoque il n'y fait jamais si doux la veille qu'on ait pleine assurance de ne point ...
... des vieux cultes conscrateurs du feu qui est la source premire de la vie universelle.. Cette survivance de traditions millnaires ne laisse pas en ...
... peur. Croyances puriles, sans doute, et qui tmoignent d'une me singulire et nave, agite plus qu'aucune autre par le frisson du surnaturel. Mais la ...
... les aubergistes, des fts vides les bourgeois, des ornements et des planches. Il n'tait pas jusqu'aux familles nobles qui ne se fissent un devoir de fouiller ...
... rplique le galoubet. Et en avant pour la farandole, la morisque ou les olivettes. Mais il n'est pas de tambourin qu'en Provence, et le Barn aussi ...
... tantt anes, comme la poitevine, dont Louis XI, Plessis-les-Tours, rgalait sa morose vieillesse, la prigourdine, la tresche, la villanelle tantt d'origine ...
... et il ne fallait pas moins, pour suspendre l'entrain des couples, que l'annonce, faite pleine voix par le bazvalan, des prliminaires de ...
... par un service funbre auquel assistent tous les invits de la veille: les morts ne sont jamais oublis en Bretagne. Mais il y a une autre catgorie de ...
... de la nouvelle ncropole, appele officiellement cimetire de l'Est. Agrandie d'anne en anne, cette ncropole couvre aujourd'hui un norme espace. Elle ...
... s'est gt insensiblement et a fini par dgnrer en une faon de parodie. Bruges, par exemple, on ptrissait autrefois dans chaque mnage, le jour des Morts, ...
... se font une ressource, dcembre venu, de la cueillette du joli vgtal. On vend bien du gui, pendant la semaine de Nol et du Jour de l'An, au pavillon ...
... The Book on CD-ROM Advantage. Print only the pages passages or paragraphs you want search for key words or terms read from your laptop home computer ...